......

29 octobre 2007

==[ Episode 19 ]== "Fringale"


 

Posté par JuDarK34 à 00:01 - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentapouets

    Vous ètes tarés!

    ...

    Je vous adore!!!

    Posté par aXelis, 29 octobre 2007 à 00:59
  • lol... ca faisait longtemps... mais vous ne vous arrangez pas les gars :]

    Posté par Frall, 29 octobre 2007 à 08:28
  • c pa trop tot !

    mouhahaha vous etes trop crades! judark tu fais bien le pervers gérontophile et c'est un peu suspect...^^et puis drawer,essaye de ne pas arracher les pis ça doit faire mal^^( et je plains ta copine^^)
    continuez comme ça!

    Posté par lablatte, 29 octobre 2007 à 10:17
  • Enfin....

    Ju t'es vraiment un cradock

    Posté par Shun, 29 octobre 2007 à 19:36
  • Ah ça me rappelle l'école et les potes, z'êtes barrés et c'est très bien.

    J'aime bien ton t-shirt Ju'.

    Posté par Waha, 29 octobre 2007 à 20:26
  • vous êtes loinnnnnn ! xD
    bons délires ;D

    Posté par fistoz, 30 octobre 2007 à 11:29
  • C'est assez énorme le "ça se discute" au début XD

    Posté par Luna, 30 octobre 2007 à 13:18
  • les tarés!!! z'etes completement barrés >_< mdr!!!!!! excellent!

    Posté par Cédou, 31 octobre 2007 à 17:27
  • Je te serrerais plus jamais la main pour dire bonjour ju =__=.

    Posté par leseb, 01 novembre 2007 à 13:19
  • je suis tellement déçu...M'n tape, commentaire, allez, hop:

    Oyez,oyez braves gens, car je vais de ce pas vous conter, l'histoire du concert des Stones!
    Mercredi 8 aout, 1à heures du matin, (heure matinale s'il en est), je me leve. Les minutes sont des heures, les heures des jours etc, alors que le moment où la môman de jo et jo m'emmeneront vers mon destin, s'approche avec une lenteur exasperante. Finalement, à 12h35, (oui j'ai compté, j'avais que ça à foutre.),Bref, à midi trente-cinq,(c'est la classe de l'ecrire en lettre, ça fait style litteraire, tout ça quoi...), je monte dans la voiture et fais connassance avec le gps.
    Le gps est une creature des plus sournoise, inventée par des etres sournois et ce afin de pousser les nerfs des personnes saines d'esprit, jusqu'à la rupture. En effet, des que l'on tente de passer à 135 kilometres heure sur autoroute, une voix niaise et feminine,(j'y peux rien si c'est une voix de femme, mais quelle connasse quand meme...),vous apprends que: "vous depassez la vitesse autorisée."
    Le cauchemar se poursuit lorsque nous constatons que la sortie d'autoroute indiquée par la susmentionnée créature est bloquée à cause du concert. Crise de nerf, passage à tabac d'une loutre suedoise des galapagos transexuelle qui passait par là, (n'y voyez aucune discrimination à l'encontre des loutres suedoises des galapagos transexuelles, c'est juste qu'elle s'est averée etre là au mauvais moment pour elle... on aurait tout aussi bien pu faire sa fete à un pic vert taoïste des landes...), bref, apres avoir ecumé de rage, mordu les sieges et sacagé la voiture pour calmer nos nerfs, nous constatons que nous nous approchons du lieu du concert. Avec une insupportable lenteur, mais surement.
    Nous sommes lachés Jo et moi dans lafoule au beau milieu d'un rond point et courons immédiatement vers le stade. Coup de fil à Charlie pour savoir où se trouve le reste de la joyeuse bande de cons. Nous filons à l'entrée nord. Pointe de gueux de notre connaissance. En fait, ils sont sur la pelouse devant l'entrée nord.Nous courons tel le pigeon qui a vu sa pigeonne et grâce à mon regard perçant, nous les debusquons.
    Nous faisons la connaissance de Philippe, qui n'a pour l'instant qu'un role tres limité, mais qui est un bon diable fort sympathique, (wou-hou, ok, c'est un mauvais jeu de mot, enfin, j'suis plus à ça pres...). La premiere chose que je fais est de demander à des flics où on peut pisser. Ceux ci me disent qu'il n'y a pas de toilettes à l'exterieur du stade. Je soulage donc ma vessie aux vues et aux sues de tout le monde. Mais qu'est ce que ça fait du bien... Ensuite, nous nous refugions dans l'antre protectrice du lidle, où Jo et moi achetons un pac de 24 bieres chacun, soit six litres par personne...
    Le fait est que, étant separés au niveau de nos places et attendants encore certaines personnes, nous nous separons en deux groupes. Ma biture, plus qu'avancée ne va qu'en empirant et quand Adrien et Lisa arrivent, j'ai deja laché un beau paté sur la pelouse devant le Nikaïa. S'ensuit d'une longue attente durnt laquellela seule position qui ne me donne pas envie de vomir est celle du musulman en train de prier et je passe un moment execrable à redouter une sodomie impromptue pendant que je me vide l'estomac.
    Une fois ma biere cuvée, nous rentrons dans le stade. Je suis séparé d'Olive et me retrouve seul comme un con, (pour changer tiens...), et traverse toute l'avant scene sud pour tenter d'aller au nord.Le concert va bientot commencer et la tension monte. Arrivé à l'extremité de la zone sud, j'apprends que je suis obligé de refaire le tour, car ce chemin est bloqué...
    Je me dirige vers la zone nord et au controle, un petit chef refuse de me laisser passer car mon ticket indique zone sud et non nord. J'ai beau lui expliquer que je dois imperativement retrouver mes amis, par ce que sinon je ne pourrais pas rentrer sur Nimes, celui ci s'en tape. J'attends qu'il se casse et le mec de garde au portail me laisse passer, tout en m'expliquant que ce mec est un con etc,( sans dec? j'avais pas r'marqué tiens...).
    Je retrouve Le Sims et Olive et me dirige avec eux vers les places à 64 euros. Enfer et putréfaction! On ne voit rien, quedalle, nada, peau d'zob!!! Je leur fait faire demi tour direction l'avant scene sud, et en courant s'il vous plait. Arrivé là, nous nous infiltrons dans la foule dans le but d'etre le plus pres posible de la scene; et ce au moyen de pretextes aussi fallacieux qu'éculés, style: "J'le vois, il est à la bariere, pt'ain grouillez les mecs. SAM! On arrive! S'cuzez moi m'sieur dames, hop là..." Arrivés à un endroit convenable nous nous arretons.
    Et là, une vielle conne mal baisée,(et on l'comprends...), se met à nous engueuler, que elle attends depuis des plombes et que nous, on arrive et on se mets là tranquils, sans gene... Pas d'notre faute si elle s'est faite avoir. Nous, on est arrivés dans le stade, la premiere partie jouait deja. Elle elle s'est tapée des plombes sous l'soleil... Y'en a qui sont moins cons que d'autres et qui ont plus de chance. Pas la peine d'etre jalouse... Mais elle s'arrete pas là. Alors que je me livre à un headbanging extrement soft, elle me hurle que si je veux secouer la tet c'est pas ici et que si j'veux m'defoncer, j'le fais tout seul mais je fais pas chier les autres! Ok petasse alors d'une: je headbang si je veux, de deux je ne suis pas defoncer, mais toi tu risque de l'etre dans pas longtemps si tu continus comme ça.
    Bref, au bout d'un moment devant notre indifference et les sourires goguenards de certains spectateurs qui se foutent de sa gueule, elle la ferme.
    3/4 d'heure plus tard...: OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIS!!!
    L'intro de "Jumpin' Jack Flash" resonne dans le stade et nos oreilles et la foule se met à gueuler un bon coup. Je vous avouerai ne plus me souvenir exactement de la set list. Mais putain, elle vaut le detour.
    Un hommage à Ray Charles, la chanson rag time est interpreté par la choriste qui a une voix!!!!! Une vrai déesse.Une voix grave, de black, avec un feeling comme jamais un talent... Des frissons nous parcourent et Mick la laisse chante sans s'en meler. Mick qui d'ailleurs prendra une guitare sur plusieurs titres et Keith qui chantera deux de ses chansons.
    Le groupe s'eclate et se donne sans compter. Jagger reste fidele à lui meme: une putain de pile humaine, toujours en train de courir, de sauter, de se déhancher et de danser. Il est d'ailleurs le seul mec au monde que je connaisse qui n'ait pas l'air con avec des tenus moulantes et en train de gesticuler comme un malade. D'ailleurs, chez lui, ça s'apparentrait plutot à la grande classe d'un grand monsieur.
    Les autres membres du groupe ne sont pas en reste et Charly Watts et le bassiste posent des rythmiques geniales, carrés comme c'est pas permi, avec un groove jamais remis en question.Toujours un feeling monstrueux. les cuivres se montrent sur certaines chansons et avec quelle classe... Y a pas à dire. Les Stones savent s'entourer... Aucun couac dans cette soirée. Des musiciens au top niveau et qui s'eclatent. Le reve quoi, quand on pense à certaines jeunes formations...(je ne citerai pas 50cent qui a declaré qu'il aurait arreté avant ses 50 piges par ce que ça le ferait chier de continuer trop longtemps... connard.).
    Sur "Miss you", la scene s'avance au millieu de la foule via une avancée et permet à ceux du fond de voir le groupe. Nous pendant ce temps la, on a l'air bien con en devant de scene et "Start me up", interpreté de façon magistrale, l'est à 100 metres de nous. Les gars nous reviennent avec "Honky tonk Woman", qui voit une foule conquise beugler les paroles. S'ensuit d'un magnifique "Sympathy for the Devil", avec flammes de plusieurs metres de haut. Les bruleurs, bien que situés à une cinquantaine de metres du sol vous filent une putain de bouffée de chaleur quand ils se mettent en marche... Tout le public cri et chante en meme temps: "wou-hou, wou-hou-hou..." Enorme.
    Jagger reste Jagger. Putain, 63 berges, minces comme un mec de 20 ans et la meme energie. Keith reste Keith. Défoncé, alignant ses partis comme bon lui semble, mais avec classe. De la desinvolture oui, du n'importe quoi non. Des Dieux vivants. Voila tout.
    "You can't always get what you want" est accuelli avec une ferveur qui n'a d'egale que le nombre de maladie veneriennes existantes. C'est à dire enorme. Des que Mick vient au bord de la scene et fait chanter les gens, un vent de folie souffle sur nous. Il fait meme chanter le public en dehors des morceaux et apparait comme un des plus grand frontmen que la terre ait portée. Malheureusement, la fin approche. Un petit "Satisfaction", avec effets pyrotechniques et une foule en delire,(qui soit dit entre nous aurait pu conserver cette intensité tout au long du concert, car on a bien senti parfois un petit refroidissement de l'ambiance, ceci etant probablement dû aux vieux cons qui trouve que Mick chante faux, Watts et pas dans le rythme... Le style de conards jamais content qui croit qu'ils vont apprendre le metier aux zicos...).
    Juste apres Satisfaction, les musiciens saluent tous ensemble, puis le groupe reste seul et se fait ovationner une petite minute et s'en va. Un dernier eu d'artifice... et c'est fini.
    Nous retrouvons Sammy pendant que nous essayons de sortir du stade qui, lui à passé le concert seul, alors que nous etions à quelques metres de lui. Jo qui était censé me ramener s'est barré. C'est donc Phillipe qui me ramene, avec Nassou, Olive et Charlie. Le tout dans un 106. Un voyage qui debute dans un retauroute des plus conviviaux, avec un serveur qui traite de connards les clients et une bouffe immangeable. Nous repartons apres que j'ai appris l'existence de nettois cul pour une sodomie propre, ce suite à une remarque de ma part sur un emballage de kinder bueno qui avait fondu dans le plastique et ressemblait à une capote ayant servit pour une sodomie.
    Ce sont les accords de la grange qui nous voient repartir en ayant oublié de visiter le musé de l'automobilise. Il est maintenant 3heures du matin et tout le monde dort, sauf Philippe apparement puisque je suis toujours là, ou alors on a eu beaucoup de chance...
    Nouvelle halte et apres une clope, nous entamons les jeux cons pour se tenir éveillés... Faire des suites de mots, calcul mental, chansons paillardes, chansons à boire... tout y passe. Tres con, mais à 4 heures du mat'... Il n'empeche que c'est bien marrant. Comme quoi, l'important c'est d'avoir les potes. Peu importe le reste. Et voila. A six heures j'arrive chez moi et je sombre dans un coma profond. Mais n'emeche. Les Stones... Keep on rockin'. Des Dieux. Une energie et une joie de vivre visible. 100% sueur, ils mouillent le maillot et ne se remettent jamais en question. Le plus grand groupe de rock au monde. Tout simplement. Et à six heures du mat', c'est un mec qui a vu des gars 6 fois plus vieux que lui, lui donner une leçon de rock. Et il est heureux le mec.

    Vous l'aurez voulu.Et vive le foutre.
    ps:http://lemuresareback.canalblog.com/

    Posté par alcoholik lemure, 01 novembre 2007 à 18:31
  • merci pour ce moment de bonheur (et de geek attitude là par contre vs faites chier c'est vrai merde j'ai dû me taper une vingtaine de videos à la suite).
    je me suis gaussée gras et ça fait un bien...

    Posté par God_Schizo, 01 novembre 2007 à 21:15
  • On est lundi !!!

    Hey' !!!
    Aujourd'hui lundi 5 novembre j'attend Le 20ème comme beaucoup je pense !!!
    PS : Ju' je t'aimeuh !!! ah ui et vraiment ma vie serait bien tristounette sans vous et celle qui hante mes rêves !!! :p

    Posté par Ju'' du 76 !, 05 novembre 2007 à 13:04
  • hé mais c'est ça on est lundi !
    allez hop moi jveux mon episode hebdomadaire !
    !!
    ....
    sivoupléééé T_T

    Posté par lablatte, 05 novembre 2007 à 20:22
  • ti ti ti ti da di dou da di doum ^^ le prochain esty tourné vendredi ... désolé les gens mais notre fanzine nous prends pas mal de temps ... notre DS encore plus .... huhuhuhu ...le 20 ème arrive donc Lundi prochain .... oui je sais on est médiocre ces temps ci niveaux timing ^^ mais merci a tous d'attendre comme ça ^^

    Posté par judark, 07 novembre 2007 à 19:40
  • Owi avec des croutes <3

    Posté par [V], 19 novembre 2007 à 08:23
  • Ca part en couilles les gars !!! ^^

    Posté par larry, 21 novembre 2007 à 09:32
  • Bwaaaaaa

    Guillaume Tell avait une arbalète. Bon ok ça pourrit le jeu de mots... Continuez les gars, vous me ferez toujours autant marrer.

    Posté par Saulstice, 25 janvier 2008 à 21:00

Poster un commentaire